Page d accueil

Spécialiste des nouvelles & commentaires

La ministre dénonçait une fausse information quand les associations féministes s'alarmaient d'une baisse du budget du Secrétariat d'Etat aux...

La ministre dénonçait une fausse information quand les associations féministes s'alarmaient d'une baisse du budget du Secrétariat d'Etat aux droits des femmes, là où il aurait fallu un ministère. La baisse est brutale : 27% !
Quand à l'avenir Emmanuel Macron parlera de l'égalité hommes femmes avec des trémolos dans la voix, on se souviendra de la réalité de ses arbitrages politiques. L'émancipation pour les femmes suppose des moyens. Prévenir er accompagner sur la contraception et l'avortement, lutter contre les violences spécifiques, ouvrir des places en crèches, mener des campagnes contre les stéréotypes... Il faut un budget digne de ce nom !
12/08/2017
15 Commentaire:
Eric Céloin
12-08-2017, 00:01:23
Incroyable et honteux. Tout ça pour gratter 7 millions d'euros, c'est à dire le prix d'une belle villa au Touquet. Merci pour tout Mr le président.
Franz Biberkopf
Franz Biberkopf
25-07-2017, 17:33:56
Il me semblait que la villa de Brigitte Macron provenait d'un heritage et qu'Emmanuel Macron y avait effectué des travaux grâce a l'argent gagné par son travail. Vous avez d'autres infos ?
Eric Céloin
Eric Céloin
25-07-2017, 17:38:24
Non, mais peu importe. La parité hommes / femmes a été énoncée comme chantier prioritaire pour ce gouvernement, résultat : suppression du ministère pour le remplacer par un secrétariat d'état, et budget amputé de 25% (soit 7 patates, ça fait un peu tiers monde). Une info ? Oui, un riyad détenu à Marrakech par le couple via une société offshore.
Franz Biberkopf
12-08-2017, 00:01:23
Il me semblait que la villa de Brigitte Macron provenait d'un heritage et qu'Emmanuel Macron y avait effectué des travaux grâce a l'argent gagné par son travail. Vous avez d'autres infos ?
Eric Céloin
12-08-2017, 00:01:23
Non, mais peu importe. La parité hommes / femmes a été énoncée comme chantier prioritaire pour ce gouvernement, résultat : suppression du ministère pour le remplacer par un secrétariat d'état, et budget amputé de 25% (soit 7 patates, ça fait un peu tiers monde). Une info ? Oui, un riyad détenu à Marrakech par le couple via une société offshore.
Yves Gunder
12-08-2017, 00:01:23
Elle connait les blogs et la presse féminine.....mais elle ne connait pas le patronat .... Du tout... Et pourtant j'avais essayé de ne pas dresser un tableau trop noir lors de sa première conférence sur le 'plafond de mère'....
Jean Nicolas Trinh
12-08-2017, 00:01:23
On dit UN president(n.m.) et UNE popularité(n.f.),ou comment perdre la moitié de sa popularité.Fort,tres fort.
Franz Biberkopf
13-08-2017, 00:03:15
On peut se raconter beaucoup de choses mais lorsque l'argent manque il faut le trouver ou faire des economies. Madame Autain polémique à tout va mais ne propose aucune solution. Ça en dit long si demain elle devait se retrouver dans un gouvernement, il y aurait de quoi s'inquiéter.
Clémentine Autain
Clémentine Autain
25-07-2017, 19:07:39
Je propose de récupérer les 40 milliards d'euros du CICE qui n'ont crée aucun emploi, de lutter contre l'évasion qui coûte entre 60 et 80 milliards chaque année à l'état, de créer 14 tranches d'impôts au lieu de 5 pour que les plus aisés contribuent proportionnellement davantage que les classes moyennes, que l'imposition des grandes entreprises soit plus importantes que celle des TPE et PME... Surtout nous proposons une relance par l'activité par de l'investissement dans la transition écologique, l'éducation, la santé, la culture. Notre objectif est de partager les richesses pour faire vivre l'égalité et la liberté. La vie ne rentre pas dans les clous de l'austérité
Franz Biberkopf
Franz Biberkopf
25-07-2017, 22:54:03
Clémentine Ok pour supprimer le CICE encore que nous n'avons pas suffisamment de recul. Concernant l'evasion fiscale si elle est répréhensible sur le plan moral, elle demeure juridiquement légale puisque l'on se sert des failles juridiques pour optimiser sa fiscalité. Vous ne pourrez jamais remettre en cause du jour au lendemain un système fiscal qui nous engage par des conventions sur le plan européen et international. Il est donc utopique d'affirmer que vous allez recuperer 60 à 80 milliards d'euros. Quant à la création de 14 tranches d'impôt, elles auront forcément une incidence sur les classes moyennes qui seront à nouveau mise à contribution. Sachez par exemple qu'une personne seule qui gagne 4000 € par mois paye plus de 10.000€ d'IR par an et au-delà d'un certain revenu c'est quasiment du 50 %. Là encore je ne vois pas ce que vous pouvez faire de plus sans faire n'importe quoi. Enfin la relance de l'activité que vous proposez consistera à augmenter considérablement les dépenses publiques, ce que la France n'a pas les moyens de faire. C'est tout à fait louable de considérer que la vie ne doit pas rentrer dans les clous de l'austérité, mais c'est irresponsable de faire croire qu'il existe des solutions qui n'existent pas. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, Madame Autain, mais vous ne faites rien d'autre que de la politique politicienne.
Pierre Ménétrier
Pierre Ménétrier
26-07-2017, 00:44:21
Franz Biberkopf Tout est discutable dans vos propos mais il importe d'être objectif pour ne pas raconter n'importe quoi. Actuellement il n'y a que 5 tranches d'imposition (de 0, 14, 30, 41 et 45 %) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1419 En 1983 il y avait 14 tranches et la dernière recouvrait 65 % sur la partie correspondante. Et aujourd'hui on nous parle de réduire encore l'impôt sur la fortune tout en augmentant la CSG et en réduisant l'APL du plus grand nombre. En réalité cela sanctionne 6,3 millions d'allocataires, soit une population totale de 13 millions de personnes (20 % de la population française) ... Alors que les 3 milliards d'euros de cadeau sur l'ISF intéressent 340 000 privilégiés ... La FI dans son programme AEC propose entre autre une véritable révolution fiscale pour mieux répartir les richesses dans notre pays https://impots.jlm2017.fr/ A noter : un salarié qui gagne 50 000 euros de revenus par an, même s'il paie près de 10 000 euros d'impôt, il lui en reste 40 000 pour vivre, non ?
Franz Biberkopf
Franz Biberkopf
26-07-2017, 01:16:13
Pierre Ménétrier Il lui en restera 35 000 d'après votre barème. En étant imposé de la sorte lorsque vous n'êtes pas héritier, que vous avez fait 6 ans d'etudes et que vous avez des crédits à rembourser, ce n'est pas toujours facile. Et pourtant les gens se taisent et payent. Quant aux hyper riches et a l'ISF dont vous parlez, le problème n'est pas nouveau. Quoi que vous pensiez, l'État français a intérêt à ce que ces gens payent leurs impôts en France. Si on les étrangle trop fiscalement, ils quitteront notre pays, ce qui ne sera pas une solution pour nos finances publiques. Ce que propose la France insoumise c'est grosso modo une répartition des richesses à la docteur Jivago. Ce n'est pas avec de telles mesures confiscatoires que nous aurons la paix sociale.
Christian Rodicq
Christian Rodicq
26-07-2017, 05:20:00
Trouver de l'argent rien de plus facile: taxer la spéculation financière , taxer les 500 plus grosses fortunes de France (175 milliards d'euros de revenus supplémentaires pour les 50 premières fortunes françaises sur les 5 dernières années , quand l'Etat cherche 9 millards pour boucler le budget).... etbien d'autres mesures que ce gouvernement ultra libéral se gardera de prendre
Allende Quinton
Allende Quinton
26-07-2017, 05:37:35
Franz Biberkopf plus exactement 37500 € puisqu'il bénéficie au moins des 10% d'abattement. Soyons précis. C'est ce qu'il nous reste avec ma femme (BAC +5) et mon fils. On s'en sort malgré notre Credit.
Clémentine Autain
13-08-2017, 00:03:15
Je propose de récupérer les 40 milliards d'euros du CICE qui n'ont crée aucun emploi, de lutter contre l'évasion qui coûte entre 60 et 80 milliards chaque année à l'état, de créer 14 tranches d'impôts au lieu de 5 pour que les plus aisés contribuent proportionnellement davantage que les classes moyennes, que l'imposition des grandes entreprises soit plus importantes que celle des TPE et PME... Surtout nous proposons une relance par l'activité par de l'investissement dans la transition écologique, l'éducation, la santé, la culture. Notre objectif est de partager les richesses pour faire vivre l'égalité et la liberté. La vie ne rentre pas dans les clous de l'austérité
Franz Biberkopf
13-08-2017, 00:03:15
Clémentine Ok pour supprimer le CICE encore que nous n'avons pas suffisamment de recul. Concernant l'evasion fiscale si elle est répréhensible sur le plan moral, elle demeure juridiquement légale puisque l'on se sert des failles juridiques pour optimiser sa fiscalité. Vous ne pourrez jamais remettre en cause du jour au lendemain un système fiscal qui nous engage par des conventions sur le plan européen et international. Il est donc utopique d'affirmer que vous allez recuperer 60 à 80 milliards d'euros. Quant à la création de 14 tranches d'impôt, elles auront forcément une incidence sur les classes moyennes qui seront à nouveau mise à contribution. Sachez par exemple qu'une personne seule qui gagne 4000 € par mois paye plus de 10.000€ d'IR par an et au-delà d'un certain revenu c'est quasiment du 50 %. Là encore je ne vois pas ce que vous pouvez faire de plus sans faire n'importe quoi. Enfin la relance de l'activité que vous proposez consistera à augmenter considérablement les dépenses publiques, ce que la France n'a pas les moyens de faire. C'est tout à fait louable de considérer que la vie ne doit pas rentrer dans les clous de l'austérité, mais c'est irresponsable de faire croire qu'il existe des solutions qui n'existent pas. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, Madame Autain, mais vous ne faites rien d'autre que de la politique politicienne.
Pierre Ménétrier
13-08-2017, 00:03:15
Franz Biberkopf Tout est discutable dans vos propos mais il importe d'être objectif pour ne pas raconter n'importe quoi. Actuellement il n'y a que 5 tranches d'imposition (de 0, 14, 30, 41 et 45 %) https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1419 En 1983 il y avait 14 tranches et la dernière recouvrait 65 % sur la partie correspondante. Et aujourd'hui on nous parle de réduire encore l'impôt sur la fortune tout en augmentant la CSG et en réduisant l'APL du plus grand nombre. En réalité cela sanctionne 6,3 millions d'allocataires, soit une population totale de 13 millions de personnes (20 % de la population française) ... Alors que les 3 milliards d'euros de cadeau sur l'ISF intéressent 340 000 privilégiés ... La FI dans son programme AEC propose entre autre une véritable révolution fiscale pour mieux répartir les richesses dans notre pays https://impots.jlm2017.fr/ A noter : un salarié qui gagne 50 000 euros de revenus par an, même s'il paie près de 10 000 euros d'impôt, il lui en reste 40 000 pour vivre, non ?
Franz Biberkopf
14-08-2017, 00:02:48
Pierre Ménétrier Il lui en restera 35 000 d'après votre barème. En étant imposé de la sorte lorsque vous n'êtes pas héritier, que vous avez fait 6 ans d'etudes et que vous avez des crédits à rembourser, ce n'est pas toujours facile. Et pourtant les gens se taisent et payent. Quant aux hyper riches et a l'ISF dont vous parlez, le problème n'est pas nouveau. Quoi que vous pensiez, l'État français a intérêt à ce que ces gens payent leurs impôts en France. Si on les étrangle trop fiscalement, ils quitteront notre pays, ce qui ne sera pas une solution pour nos finances publiques. Ce que propose la France insoumise c'est grosso modo une répartition des richesses à la docteur Jivago. Ce n'est pas avec de telles mesures confiscatoires que nous aurons la paix sociale.
Christian Rodicq
14-08-2017, 00:02:48
Trouver de l'argent rien de plus facile: taxer la spéculation financière , taxer les 500 plus grosses fortunes de France (175 milliards d'euros de revenus supplémentaires pour les 50 premières fortunes françaises sur les 5 dernières années , quand l'Etat cherche 9 millards pour boucler le budget).... etbien d'autres mesures que ce gouvernement ultra libéral se gardera de prendre
Allende Quinton
14-08-2017, 00:02:48
Franz Biberkopf plus exactement 37500 € puisqu'il bénéficie au moins des 10% d'abattement. Soyons précis. C'est ce qu'il nous reste avec ma femme (BAC +5) et mon fils. On s'en sort malgré notre Credit.
Lud Le Scribouillard
13-08-2017, 00:03:15
Marrant ( = tragique), 27 %, c'est la part de salaire en moins que perçoivent les femmes par rapport aux hommes...
Yann Malet Acov
14-08-2017, 00:02:48
La révolution des "bébés" en marche
Pierre Fronteri
14-08-2017, 00:02:48
Arrêter de faire les pleureuses : un secrétaire d'Etat par définition n'a pas de budget, contrairement aux ministres (expliqué par exemple ici mais aussi dans n'importe quel cours de science po : http://tempsreel.nouvelobs.com/.../ministres-et... )

Envoyer commentaire

Votre nom et prénom *

Email *

Votre avis *

Nouvelles connexes