Page d accueil

Spécialiste des nouvelles & commentaires

Selon l'archevêque catholique d'Oran, la cérémonie devrait avoir lieu en Algérie

Selon l'archevêque catholique d'Oran, la cérémonie devrait avoir lieu en Algérie

Selon l'archevêque catholique d'Oran, la cérémonie devrait avoir lieu en Algérie.
la béatification prochaine de 19 religieuses et religieux catholiques, assassinés en Algérie, entre 1994 et 1996, confirmée à Libération, par l’archevêque catholique d’Oran, Jean-Paul Vesco.
D’ores et déjà, il semble plus que vraisemblable que la cérémonie ait lieu – c’est en soi un événement – en Algérie, à la cathédrale d’Oran. Les autorités algériennes, selon Jean-Paul Vesco, ont donné officiellement leur feu vert à la mi-mars.
Une cérémonie fédératrice
Outre les moines de Tibéhirine, cette béatification concerne l’archevêque d’Oran, Pierre Claverie, tué dans un attentat en août 1996 et des religieux, des Français pour la plupart, très investis aux côtés de la population algérienne et dans le dialogue avec l’islam.
A Oran, la cérémonie sera modeste et fédératrice, bien plus qu’en France ou sur la place Saint-Pierre à Rome.
«Cela nous permettra d’y associer toutes les victimes algériennes de ces années-là.
C’est à la secrétairerie d’Etat au Vatican de prendre un décret pour fixer la date et le lieu de la cérémonie.
Quant à un déplacement du pape François en Algérie, celà reste selon des sources catholiques informées, une hypothèse très vraisemblable.
En septembre, les évêques d’Algérie se sont rendus à Rome et ont rencontré le pape François. Jean-Paul Vesco confirme qu’à cette occasion, la question d’une visite en Algérie a bel et bien été abordée.
Par Bernadette Sauvaget — 3 avril 2018
Libération.